La rumeur s’est répandue comme une traînée de poudre au sein du festival: une spectatrice a aimé Much More Pussy (projeté hier soir) si fort que sa chaise s’en est souvenue! Info ou intox? Je n’ose enquêter… Dana, la quatrième membre du jury, confirme en tout cas que certaines spectatrices non loin d’elles respiraient très vite pendant la représentation.

Côté garçons, ce qui s’est passé au Malabar Station après la projection de Age of Consent (qui retrace l’histoire du bar fétichiste The Hoist), restera au Malabar Station. Les invités ont eu toutefois la surprise de voir l’un des volontaires d’In&Out se déshabiller entièrement une fois rentré dans le bar. Dévoué comme il est, ce dernier a tout de même gardé son badge du festival au cou.

Aujourd’hui, le jury s’est réuni pour une réunion d’étape (photo), au restaurant de la plage Castel, qui fait flotter un rainbow flag sur la Promenade des anglais. Nous avons débattu de chaque film que nous avons vu depuis le début et mis « de côté » ceux qui ne faisaient pas l’unanimité entre nous. « Evaluer » un film n’est pas si évident. Il y a des films qui vous touchent, mais qui n’ont rien de révolutionnaire en tant que tels. Et d’autres que vous trouvez brillants, mais qui peuvent vous laisser froid. Et heureusement, un certain nombre qui naviguent entre les deux. Ajoutez à cela des sensibilités forcément différentes selon les personnes (en l’occurrence les membres du jury) et vous obtenez une équation pas évidente à résoudre.

Au programme ce soir, un documentaire sur Susan Sontag et un film, Yo soy la felicitad de este mundo. Pour une fois, pas de soirée, donc une nuit de sommeil complète à l’horizon, ce qui devrait faire le plus grand bien à tout le monde!